couv5048429

 

Résumé :

Avant, ma vie était simple : l’université si j’en avais envie, les hommes quand j’en avais envie. Et je n’avais aucun problème qu’un barman ne puisse m’aider à résoudre.
Mais là, depuis un moment, rien ne va plus.
Le type sexy qui me draguait a rendu son déjeuner quand on a voulu concrétiser.
J’ai cassé le nez du copain de ma meilleure amie, et elle ne l’a pas très bien pris. Lui non plus, d’ailleurs.
Ensuite, je me suis mise à faire des cauchemars.
Et tout ça, c’était avant qu'une bande de vampires décide de redécorer mon appart et qu’un colosse me kidnappe.
Quand je vous dis que ce n’est pas ma semaine…

Mon avis :

Je ressors un peu mitigé de cette lecture. Même si j'ai bien aimé cette histoire, qui nous apporte une fin avec plein de possibles pour le tome 2, j'ai trouvé qu'il y avait quand même beaucoup de violence.

Nous sommes dans le schéma classique de ce genre de livre, avec une jeune et douce (non, pas vraiment) jeune fille qui a perdu ses parents bébé et qui découvre qu'elle n'est pas comme tout le monde. On a aussi le beau gosse ténébreux pas si méchant que ça, le grand-père mystérieux qui sait tout mais qui ne dis rien et la horde de méchants tous plus cruels les uns que les autres !

Et puis il y a le personnage de Maeve. Alors, c'est sûr, on n'a pas l'héroïne nunuche qui minaude à tout va. Mais ce caractère est too much pour moi. Au début on se réjouit, car la nana n'a pas sa langue dans sa poche. Mais au bout de quelques pages, la voir s'engueuler avec tout le monde et voir toute cette violence, ça m'a un peu lassé.

Ceci dit, dans le dernier tiers du livre, l'action devient intéressante. Une fois l'histoire mise en place et le rôle de chacun plus ou moins défini, les choses sérieuses peuvent enfin commencer. Et c'est à ce moment-là que l'on commence à réellement apprécier le personnage de Maeve, qui évolue. Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler.

En tout cas, le dernier tiers a rattrapé le reste du livre et me donne envie de lire la suite.

Note : 16/20